La « visite médicale » en intérim

14/07/2022

Comment se passe la visite médicale en intérim ?

Depuis 2016, la visite médicale pour les intérimaires (que l’on appelait la visite médicale d’embauche) a été remplacée par une visite d’information et de prévention (VIP). Comme tous les salariés, vous y avez droit, et vous avez même le devoir de vous y présenter.

La visite d’information et de prévention, à quoi ça sert ? 

  • À faire le point sur votre état de santé (y compris l’état de santé mental afin de détecter les risques psychosociaux).  En cas de besoin, des examens complémentaires peuvent être demandés (test auditif, visuel, effort…) en fonction de votre état et de votre mission. 

  • À vous informer sur les risques éventuels de votre mission (port de charge, manipulation de produits chimiques…). 

  • À vous prémunir contre ces risques (plier les genoux pour porter une charge lourde, porter des gants pour manipuler des produits chimiques…). 

  • À proposer, si besoin, une adaptation de poste (installation de nouveaux équipements, limitation des efforts de manutention…). 

 

Concrètement comment ça se passe ? 

C’est à votre agence d’emploi (en tant qu’employeur), et non à l’entreprise utilisatrice, de vous proposer la visite d’information et de prévention et de la financer. C’est le service de prévention et de santé au travail (SPST) de l’agence d’emploi qui l’organise et vous envoie une convocation. 

  • La visite peut avoir lieu sur les heures de travail. Dans ce cas il n’y a pas de retenue sur salaire. Si vous ne pouvez pas vous présenter au rendez-vous, pensez bien à prévenir le service de santé au moins deux jours avant. 

  • Si la visite a lieu hors du temps de travail (sur le temps personnel), dans ce cas vous devez être rémunéré comme si vous aviez travaillé. Dans les deux cas, les frais de transport sont également pris en charge par l’agence d’emploi. 

 

La visite est effectuée par un/une médecin du travail, un/une interne ou un/une infirmier(e). À la fin de votre visite, on vous remet une attestation de suivi à conserver précieusement. Elle vous sera demandée pour commencer une nouvelle mission sans refaire une visite d’information et de prévention. 

Suite à un arrêt de plus de trois mois, une visite de pré-reprise est organisée afin d’évaluer si un aménagement de poste, ou une réorientation professionnelle, est nécessaire. 
De la même façon, dans certains cas une visite de reprise du travail (à effectuer au plus tard huit jours après le début de la mission) est envisagée : 

  • suite à un congé maternité

  • une maladie professionnelle (quelle que soit la durée de l’absence), 

  • un accident de travail (ayant impliqué un arrêt de plus de 30 jours). 

 

Attention : Cet examen n’est obligatoire que si l’arrêt de travail prend fin avant l’expiration du contrat de travail du salarié intérimaire. Si le contrat prend fin avant, l’agence d’emploi n’a pas d’obligation d’organiser un examen de reprise. 

Cependant, vous pouvez à tout moment faire une demande de visite à but médical si vous le jugez nécessaire. L’agence d’emploi peut, elle aussi, vous en faire la demande. 

 

La visite d’information et de prévention : Pour qui ? Quand ?  

Selon votre statut (âge, situation…), la visite d’information et de prévention n’a pas lieu au même moment ni à la même fréquence. Elle peut être effectuée pour plusieurs missions, dans la limite de trois. 
Généralement la visite doit avoir lieu dans les trois mois qui suivent le début de votre mission. Au niveau de la durée de validité, le renouvellement se fait à minima tous les 5 ans. 

Il y a cependant quelques exceptions 

  • Si vous êtes en situation de handicap ou enceinte, le renouvellement doit se faire tous les trois ans. 

  • Pour les apprentis mineurs, la visite se fait dans les deux mois qui suivent le début du contrat. 

  • Enfin, pour les travailleurs de moins de 18 ans ou les travailleurs de nuit la visite doit se faire avant la prise de poste, et le renouvellement tous les 3 ans. 

 

Vous pouvez commencer une nouvelle mission (même si vous changez d’agence d’emploi) sans effectuer une nouvelle visite si l’ensemble des conditions suivantes sont réunies : 

  • Vous possédez une attestation de suivi délivrée pour un même emploi de moins de deux ans

  • La mission est identique (et présente donc des risques équivalents). 

  • Vous n’avez bénéficié d’aucune mesure particulière au cours des deux dernières années (aménagement de poste, horaires, avis d’inaptitude…). 

 

Pour plus d’informations, vous pouvez visionner l’épisode de Coach Issa sur la visite médicale :

 

À noter : Si vous êtes soumis à des risques particuliers (amiante, plomb, chute de hauteur, travaux dangereux, tension électrique…) vous bénéficiez d’un suivi individuel renforcé (SIR) qui se compose : 

  • D’un examen d’aptitude avant la prise de poste. 

  • D’une visite intermédiaire au bout de deux ans. 

  • D’un renouvellement à minima tous les quatre ans. 

 

Enfin, pour être sûr de passer votre visite d’information et de prévention avec succès et prendre soin de votre santé au quotidien, rendez-vous sur le site Santé Sécurité Intérim :

 

A lire aussi

postuler agence interim

Actualités

07/07/2022

Comment s’inscrire dans une agence d’intérim ? Est-ce ouvert à toutes et tous ? Comment...
Habrani, Assistant expert comptable au FASTT

Actualités

05/07/2022

Habrani est un jeune salarié intérimaire de 24 ans qui a récemment rejoint le service...
Avis InterimairesInfo.org

Actualités

21/06/2022

Sonia et Foued sont deux intérimaires. Ils reviennent pour nous sur leur découverte...