Témoignages

Iris - En mission au Havre

16/02/2018

Iris et SOS hébergement

Parfois, il suffit de peu pour se retrouver en galère de logement ! En mission au Havre, Iris s’est retrouvée en moins de trois jours à la porte de l’appartement qu’on lui prêtait. Heureusement, le Fastt lui a trouvé une chambre chez un hôtelier partenaire, le temps de trouver une location… Les solutions SOS hébergement du Fastt sont là pour vous aider.

C’est une situation qui arrive parfois plus vite que prévu ; le Fastt gère en effet 200 cas chaque mois d’intérimaires qui, à la suite d’un événement, se retrouvent dans l’urgence et sans aucune option de logement.

Arrivée au Havre pour une mission de quelques semaines, Iris ne connaît pas la ville. Elle trouve d’abord à se loger par petites annonces, mais la cohabitation se passe mal, elle doit quitter la chambre qu’elle occupe. D’abord à l’hôtel, elle est vite dans l’impasse : ses revenus ne couvrent pas le coût de la nuitée ! “Il est malheureusement possible”, explique Sandrine du Fastt, “de se retrouver à devoir dormir dans sa voiture alors même qu’on travaille. Selon le parcours des personnes, leur situation antérieure, les accidents de la vie les laissent parfois sans un toit pour la nuit”. Dans le cas d’Iris, la réaction du Fastt est immédiate. Elle est mise en contact le jour même avec un hôtelier partenaire. Pour quelque temps, le Fastt financera les nuitées en semaine, tandis qu’Iris paiera les nuitées du week-end. Puis un accompagnement de fond permettra à Iris de se fixer dans la ville et d’obtenir un logement grâce au 1% logement patronal… toujours avec l’aide du Fastt !


Pour en savoir plus sur les aides SOS hébergement du Fastt dédiées aux intérimaires, consultez notre page dédiée : https://www.fastt.org/sos-hebergement