Comment se passe la reprise après un accident de travail ?

26/07/2022

Reprise du travail après un accident du travail ou une maladie professionnelle

A l'occasion d’un arrêt de travail de longue durée suite à un accident du travail, il est indispensable d’effectuer un certain nombre de démarches pour pouvoir reprendre le travail. Qui décide de la reprise après un accident du travail ou une maladie professionnelle ? Quels sont les délais ? Quelles sont les obligations du salarié intérimaire ? On répond à toutes vos questions.

QUELLES SONT LES DÉMARCHES POUR UN ARRÊT DE TRAVAIL DE LONGUE DURÉE ?

À la suite d’un arrêt de travail de longue durée (plus de 30 jours), occasionné par un accident du travail ou une maladie professionnelle, des visites médicales sont organisées pour accompagner le retour au travail des salariés intérimaires.  

La visite pendant l'arrêt de travail pour anticiper le retour en emploi  

Pendant l’arrêt, une visite médicale par le médecin du travail (appelée visite de pré-reprise) a pour objectif de préparer le retour au travail du salarié afin qu’il se déroule dans les meilleures conditions. Elle peut être demandée par le médecin du travail, le médecin traitant, le médecin conseil de l’Assurance Maladie ou par le salarié intérimaire lui-même.    

Pour les intérimaires, cette visite de pré-reprise, qui s'adresse aux salariés, est parfois difficile à organiser. En effet, bien souvent, ils perdent le statut de salarié pendant l'arrêt de travail dont la durée est plus longue que celle du contrat de mission. Dans ce cas, ils bénéficient tout de même d'une visite médicale réalisée par le médecin du travail et organisée avec l'appui du FASTT (appelée visite de retour en emploi).

À la suite de cette visite, le médecin du travail peut préconiser une reconversion professionnelle en cas d'inaptitude sur un emploi.     

La visite de reprise pour les intérimaires en mission de longue durée  

Pour les salariés intérimaires en mission de longue durée, une visite de reprise est effectuée dans les 8 jours qui suivent le retour effectif dans l'entreprise utilisatrice. Dès que la date de fin d’arrêt du salarié intérimaire est connue de l’employeur, en l'occurrence de l’agence d’emploi, elle doit solliciter les services de prévention et santé au travail pour pouvoir fixer la date de reprise.  

La visite d'embauche pour les personnes qui ne sont plus en contrat de mission 

Pour les salariés intérimaires qui ne sont plus en mission à l'issue de l'arrêt de travail (la majorité des situations), il n'y a pas de reprise de poste. La visite médicale sera organisée dans le cadre d'une nouvelle mission d'intérim. Il s'agira alors d'une visite d'embauche. Il est conseillé d'apporter le dossier médical pour que le médecin du travail puisse connaître la situation de santé et s'assurer que la nouvelle mission est bien compatible avec l'état de santé.  

LE SERVICE SOS ACCIDENT DU TRAVAIL DU FASTT EST LÀ POUR AIDER LES SALARIÉS INTÉRIMAIRES   

L’équipe SOS Accident du Travail accompagne tous les salariés intérimaires dès les premiers jours qui suivent l’accident du travail. Dans le cas où la reprise de certaines activités professionnelles n’est pas possible, l'accompagnement du FASTT permet d’envisager une nouvelle activité professionnelle compatible avec la nouvelle situation du salarié intérimaire par :   

  • La mise en place des visites médicales en lien avec le Service de Santé au Travail et l'agence d’emploi,  

  • La mise en place à la réalisation d’un bilan de reconversion et la mobilisation des aides financières pour une prise en charge du coût.  

À noter : L'agence d'emploi peut mettre en place un contrat d’alternance reconversion pour faciliter une reconversion professionnelle. 

Pour en savoir plus, connaître vos droits, les aides et être bien conseillé, contactez le service FASTT SOS Accident du travail.  

A lire aussi

Garde d'enfant en urgence

Actualités

26/05/2022

Loane de Saint-Jean-de-Luz nous demande “J’ai une mission dans 48h et je n’ai pas...
portail sante prevention

Actualités

22/09/2017

Ouvert en juin 2017, le portail sante-securite-interim.fr est plein de bons conseils....