Port de charge : Coach Issa vous apporte ses conseils !

26/07/2022

Comment bien porter une charge lourde ?

Dans ce nouvel épisode, Coach Issa vous explique comment porter une charge lourde sans vous blesser. Gestes à adopter, règles à respecter, permis à passer… l’essentiel est avant tout de préserver sa santé, à court, mais aussi à long terme. Ensuite vous découvrirez dans notre dossier que porter une charge, ça n’a l’air de rien et pourtant ça peut être lourd de conséquences !

Pour vous protéger, suivez les conseils de Coach Issa :

 

Comment porter une charge lourde ? Quels sont les bons gestes ? 

Pour se prémunir au maximum contre les TMS (troubles musculo-squelettiques), il convient d’adopter les bons réflexes :  

  • S’échauffer

  • Toujours s’hydrater en cas de forte chaleur. 

  • Se placer face à la charge, là encore pour protéger le dos en évitant toute torsion inutile. 

  • Tenir fermement la charge, toujours pour protéger le dos. S’assurer que les prises sont bonnes est capital afin que le poids de la charge reste bien également réparti. Bien entendu, la solidité de la prise prémunit aussi contre les accidents (une poignée qui casse et une caisse qui tombe sur le pied par exemple).  

  • Garder le dos droit

  • Être stable sur ses jambes, jambes fléchies et écartées pour protéger le dos. 

  • Porter la charge près du corps (surtout pas à bout de bras). 

  • Ne jamais porter une charge lourde au-dessus de sa tête

  • Ne jamais monter à une échelle avec une charge lourde

  • Prioriser l’utilisation des machines et outils d’aide à la manutention.

Avant même de soulever la charge, renseignez-vous sur son poids ! Certains objets petits peuvent être étonnamment lourds ! Dans tous les cas un homme n’est pas autorisé à soulever plus de 55kg (sauf en cas de dérogation par la médecine du travail) et une femme plus de 25kg

Les risques

Ils sont multiples et peuvent surgir à plus ou moins long terme. Les plus fréquents sont : 

  • Les claquages et déchirures musculaires. 

  • La lombalgie (souvent appelée « mal de dos » ou « lumbago » est une vive douleur dans le bas de la colonne vertébrale, d’où la nécessité absolue de protéger le dos). Bien que très douloureuse, la lombalgie se traite simplement si elle est prise en charge à temps. À noter qu’une lombalgie peut avoir des causes diverses (totalement extérieures au port de charge). Certaines contraintes psychosociales, comme la monotonie d’une tache de manutention par exemple, sont des facteurs susceptibles de favoriser la lombalgie et en particulier son passage à la chronicité. 

  • La hernie discale (dûe à la répétition d’efforts intenses et aux mauvaises postures). Bien qu’impressionnantes, la grande majorité des hernies guérissent spontanément au bout d’environ six semaines. 

  • La fatigue généralisée (courbature, contraction, crampe). 

Attention, contrairement aux idées reçues porter une ceinture ou un corset pour se protéger contre la lombalgie ou une hernie discale est généralement déconseillé (à de rares exceptions près) ! En effet mieux vaut effectuer les bons mouvements plutôt que de les limiter. 

Les machines et outils adaptés

Si vous en avez la possibilité, alternez les tâches, anticipez les manutentions afin d’éviter les gestes trop répétitifs ou inutiles propices au développement des TMS. Dans la mesure du possible, ne soulevez pas une charge lourde seul, faites-vous aider, et utilisez les outils à votre disposition, comme par exemple :

  • Un monte-charge. (Autorisation de conduite et CACES ou équivalent obligatoires). 

  • Un engin de levage. (Autorisation de conduite et CACE ou équivalent obligatoires). 

  • Un diable

  • Des sangles. Quel que soit l’engin, respectez bien les règles de sécurité. 

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à contacter le référent santé et sécurité de votre entreprise utilisatrice. 

A lire aussi

Habrani, Assistant expert comptable au FASTT

Actualités

05/07/2022

Habrani est un jeune salarié intérimaire de 24 ans qui a récemment rejoint le service...
Avis InterimairesInfo.org

Actualités

21/06/2022

Sonia et Foued sont deux intérimaires. Ils reviennent pour nous sur leur découverte...
Congé de proche aidant

Actualités

13/06/2022

Pierre, 47 ans, intérimaire manutentionnaire à Niort, nous demande : “Je m’occupe...