Vidéo

La minute du FASTT - Le contrat de travail en intérim

31/03/2020

Faisons le point sur le contrat de travail en intérim.

Retranscription complète :

Bonjour à tous, et bienvenue dans la Minute du Fastt.
 
Aujourd’hui, faisons le point sur le contrat de travail en intérim.

Présentatrice dédoublée : « Non mais franchement, les contrats c’est un peu comme les conditions générales de vente : écrites en tout petit et personne ne les lit jamais » 
Présentatrice : « Mais pas du tout… Figure toi que moi je les lis les petites lignes, c’est hyper important d’ailleurs. » 
Présentatrice dédoublée : « Sérieux, tu les lis ? »
Présentatrice : « Oui c’est vrai ! »
Présentatrice dédoublée : « Respect, respect ! »

Certaines informations doivent impérativement apparaître sur votre contrat de mission : le motif et la description de la mission, les éventuels risques, les équipements de protection individuelle nécessaires, le lieu et les horaires de la mission, la rémunération de référence et le montant de l’indemnité de fin de mission.
Autre élément qui doit aussi apparaître, c’est la durée du contrat. Elle varie selon le motif de la mission. Elle est de 1 jour minimum et 18 mois maximum, renouvellement compris.
La mission ne peut être renouvelée que deux fois, sauf en cas d’arrêt de travail ou pour un motif valable.
Vous pouvez aussi voir apparaître la mention « période de souplesse ». Pendant cette période l’entreprise peut réduire ou prolonger la durée de la mission.
Il ne faut pas confondre la souplesse et la période d’essai. Cette dernière doit, elle aussi, apparaître dans votre contrat de travail.
Une fois la période d’essai passée, ni vous, ni votre agence d’emploi, ne pouvez rompre le contrat, sauf dans 2 cas : faute grave (de l’intérimaire ou de l’agence) ou en cas de force majeure.

Si vous ne pensez pas aller au bout de la mission, avant de rompre le contrat, parlez-en avec votre agence. Elle pourra intervenir vis à vis de l’entreprise pour solutionner les différents problèmes rencontrés. 
Attention si vous rompez votre contrat sans raison valable, vous perdez vos indemnités de fin de mission. Mais si c’est votre agence qui rompt le contrat en dehors des 2 cas vus juste avant, elle est obligée de vous proposer une nouvelle mission dans les 3 jours.
Le nouveau contrat de travail doit être similaire en termes de qualifications demandées et de rémunération.
Si ce n’est pas le cas, ou que la durée est inférieure au contrat précédent, l’agence d’emploi doit vous régler le manque à gagner.
 
Voilà, vous connaissez l’essentiel sur le contrat de travail en intérim.
 
N’hésitez pas à vous rendre sur notre site fastt.org pour connaître tous nos services.
 

A lire aussi

Vidéos

12/12/2018

Découvrez les avantages et les options d'Intérimaires Santé, la mutuelle spécialement...

Vidéos

25/11/2019

Bienvenue dans la Minute du Fastt. En tant qu’intérimaire, vous bénéficiez des mêmes...

Vidéos

21/10/2019

Bienvenue dans la minute du FASTT ! Découvrez comment financer vos projets. Intérimaires,...