Comment faire la différence entre INTÉRIMAIRES SANTÉ et INTÉRIMAIRES PRÉVOYANCE ?

16/11/2022

Comment fonctionne la mutuelle et la prévoyance pour les intérimaires ?

Faire la différence entre prévoyance et complémentaire santé n’est pas toujours chose aisée. Pas de panique, nous vous aidons à y voir plus clair pour pouvoir répondre à vos salariés intérimaires en cas de besoin.

Commençons déjà par définir ces deux régimes :

 

INTÉRIMAIRES SANTÉ 

INTÉRIMAIRES SANTÉ tout d’abord, c’est la complémentaire santé des salariés intérimaires. Cette dernière leur est accessible dès la première mission, propose de très solides garanties pour couvrir les frais de santé et est automatique pour tous ceux qui ont cumulé 414 heures de mission sur les 12 derniers mois. La complémentaire santé est parfois communément appelée « mutuelle ».

 

INTÉRIMAIRES PRÉVOYANCE 

INTÉRIMAIRES PRÉVOYANCE assure également la protection sociale des intérimaires. Le régime de prévoyance verse des indemnités, en complément de celles de la Sécurité Sociale, pour compenser la perte de revenus en cas d’arrêt de travail ou d’invalidité (c’est-à-dire une capacité de travail réduite du fait d’un accident ou d’une maladie) (voir conditions).  

 


 

Les avantages d’INTÉRIMAIRES SANTÉ et INTÉRIMAIRES PRÉVOYANCE 

Les deux ont leurs avantages respectifs : 
 

Les avantages d’INTÉRIMAIRES SANTÉ 

Ceux d’INTÉRIMAIRES SANTÉ sont nombreux. Tout d’abord, la cotisation de base est de seulement 0,0599 euros de l’heure et ce grâce à la participation de l’employeur à hauteur de 50%.  

De plus, la couverture est automatique et est calculée en fonction des heures payées uniquement.  

En outre, les droits de santé sont maintenus gratuitement pendant 2 mois après l’issue de la mission.  

Enfin, Intérimaire Santé couvre 98% des agences d’emploi. Ainsi, les intérimaires qui en bénéficient conservent leur couverture sans aucune démarche à réaliser.

 
Les avantages d’INTÉRIMAIRES PRÉVOYANCE 

Pour ce qui est d’INTÉRIMAIRES PRÉVOYANCE, la couverture est sur-mesure pour les salariés intérimaires. Ils sont indemnisés dès le premier jour de mission en cas d’accident de travail, de trajet ou de maladie professionnelle et en cas de décès.  

À partir de 414 heures de mission, les salariés intérimaires peuvent bénéficier d’une indemnisation complémentaire à celle de la Sécurité Sociale en cas d’arrêt de travail du fait d’une maternité, d’une maladie ou d’un accident de la vie privée. La couverture est maintenue pendant un mois entre deux missions. 

 

Vous avez maintenant toutes les clés en main en cas de question de vos salariés intérimaires sur leur complémentaire santé ou leur prévoyance ! 

A lire aussi

Les points forts de la mutualisation

Actualités

27/09/2022

Vous le savez, il existe un régime de protection sociale adapté aux spécificités...
Service social du FASTT

Actualités

03/11/2022

Aider les salariés intérimaires au quotidien, c’est ancré dans l’ADN du FASTT ! En...