COACH ISSA : PRÉVENIR LES RISQUES LORS DU TRAVAIL EN HAUTEUR

23/05/2022

risques-travail-en-hauteur

Du fait des changements de poste très fréquents dans des entreprises et des environnements de travail forcément différents, il faut être vigilant quant aux risques d’accident du travail en intérim, surtout ceux liés au travail en hauteur. Voici quelques conseils pour les éviter.

Les chutes au travail constituent le deuxième facteur à l’origine des accidents du travail (20% environ) juste après les manutentions manuelles qui sont à l’origine de près de 50% des sinistres. Elles ont provoqué, en 2019, 95 décès… et beaucoup d’accidents de travail avec séquelles. En effet, elles occasionnent 29% des incapacités permanentes les plus graves selon des chiffres de l’Assurance Maladie.  
 
Le dernier épisode de Coach Issa est d’ailleurs consacré à ces chutes en hauteur. On y apprend que pour les intérimaires, elles représentent 9% des accidents et sont la 2e cause d’accidents mortels. 

 

DES RÈGLES À RESPECTER 

Fort heureusement, ces chiffres sont en diminution. Grâce à une meilleure prévention. Il existe en effet plusieurs règles à respecter pour réduire les risques d’accident du travail.

Avant de monter sur une échelle ou un escabeau tout d’abord, il faut s’assurer de porter les bonnes chaussures. Elles doivent être fermées et comporter des semelles antidérapantes. Avant de monter, il faut également s’assurer que l’outil soit bien stable. Il faut ensuite monter calmement en s’assurant d’avoir toujours au moins trois points d’appui.  
 
Il convient aussi de rester concentré, essayer de ne pas discuter avec un collègue en même temps et ne pas courir. L’inattention est responsable de pas mal de chutes… 


DES PROTECTIONS PRIMORDIALES  

Pour les travaux en hauteur, il faut absolument être formé, habilité et autorisé à le faire car le cela entre dans la catégorie des travaux dangereux. C’est pourquoi Ils sont réservés à certains salariés.  

L’une des méthodes les plus logiques pour éviter les chutes en hauteur, c’est bien sûr, de rester « au sol ». En utilisant, quand c’est possible, un appareil de levage comme une grue pour apporter la marchandise à vous, ou une nacelle sécurisée.   

Attention toutefois, toutes les précautions de sécurité de manutention et de travail en hauteur doivent être respectées.  

Quand à l’opposé, on ne peut pas faire autrement que de s’élever pour travailler en hauteur, il faut être d’autant plus vigilant à son équipement, son environnement et aux règles de sécurité. Raison aussi pour laquelle prévoir les EPC (équipements de protection collective) comme les filets anti-chute ou les garde-corps, est primordial. 

Quand il n’y a pas la place de les installer, on doit avoir recours aux EPI, les équipements de protection individuelle. Il faut également penser à bien vérifier l’état de tout le matériel comme les harnais ou les points d’ancrage, et ce, avant comme après la prise de poste.   

 

A lire aussi

Comment bien porter une charge lourde ?

Actualités

26/07/2022

Dans ce nouvel épisode, Coach Issa vous explique comment porter une charge lourde...
Focus sur le secteur du BTP

Actualités

28/07/2021

Réussir sa mission d’intérim en BTP commence bien avant l’arrivée dans l’entreprise !...
Métiers du transport et de la logistique

Actualités

14/07/2022

Maritime, routier, ferroviaire, ou encore aérien... Le secteur du transport offre...