AU SECOURS ! AIDEZ-MOI À COMPRENDRE MA FICHE DE PAIE

23/11/2020

Chaque mois, vous recevez vos fiches de paie. En général, les agences d'intérim utilisent plus ou moins les mêmes modèles. Mais ce n’est quand même pas toujours évident de s’y retrouver parmi les dizaines de lignes. Essayons d'y voir plus clair ensemble.

Comprendre vos fiches de paie

De manière générale, les agences de travail temporaire rémunèrent leurs intérimaires le 12 du mois suivant. Pour préparer votre fiche de paie, elles doivent se baser sur le relevé d’heures de la/les entreprise(s) utilisatrice(s).  Le nombre d’heures travaillées est la première information qui figure sur votre bulletin. Il est ensuite précisé s’il s’agit d’heures normales ou supplémentaires. 

En fin de mission d’intérim, vous avez droit à une prime de précarité (rubrique 1900). Le montant correspond à 10% du ou des salaires bruts totaux. Si votre mission est renouvelée, il est normal que cette indemnité ne paraisse pas sur votre fiche de salaire. 

Le salarié intérimaire perçoit une prime de précarité et une indemnité de congés payés à la fin de sa mission.  

Une ou plusieurs lignes (rubriques 1100, 1110, 1120) concernent les congés payés. Au cours d’une mission, vous touchez une indemnité compensatrice de congés payés (ICCP). Elle s’élève à 10% du salaire brut total de la mission, soit 2,5 jours ouvrables par mois, comme n’importe quel salarié. En général, les intérimaires ne prennent pas leurs vacances durant leur mission, même si c’est envisageable. Dans ce cas, les jours de vacances pris seront déduits de votre paie. Pour les autres, pensez à mettre de côté le montant des congés payés. Cela vous évitera de les dépenser dans vos courses du quotidien et vous pourrez ainsi compter dessus au moment où vous partirez en vacances et que vous ne serez pas payé. 

Depuis 2018, les cotisations sont regroupées par nature du risque : santé, accident du travail ou maladie professionnelles, retraite, famille, sécurité sociale, assurance chômage et autres contributions dues par l’employeur. 

Bon à savoir pour les intérimaires

Actuellement, les entreprises peuvent verser à leurs salariés une prime exceptionnelle de pouvoir d’achat exonérée d’impôt sur le revenu et de charges sociales. Les salariés intérimaires peuvent en bénéficier au même titre que les salariés de l’entreprise utilisatrice. 

Enfin, nouveauté depuis l’instauration du prélèvement à la source mis en place début 2019, votre fiche de paie mentionne votre salaire net à payer avant impôt sur le revenu et le montant de l’impôt sur le revenu prélevé à la source. 

A lire aussi

aide financière intérimaire

Actualités

15/12/2020

On a tous l’image de l’écureuil qui, sentant l’hiver arriver, fait ses réserves…...

Vidéos

26/10/2020

Soraya, intérimaire, a du mal à gérer son budget mensuel. Heureusement elle tombe...