Service Social : jamais seul face aux difficultés

Des AIDES et SERVICES

pour faciliter la vie des INTERIMAIRES

Service Social : jamais seul face aux difficultés

 

La vie nous réserve de bonnes surprises … et parfois de mauvaises. Lorsqu’on est frappé par un accident de travail, un changement de vie imprévu, une perte d’emploi, on est fragilisé. Cela peut arriver à tout le monde, alors mieux vaut savoir comment rebondir le moment venu. Pour vous aider à faire le bilan et vous conseiller, le service social du Fastt est à votre écoute. Tour d’horizon avec Emmanuelle Devin, coordinatrice du service social du Fastt.


"La première chose que je souhaite dire aux intérimaires, c’est : il ne faut pas rester seul avec vos questions. Quelle que soit la gravité de votre situation, nous allons vous aider à trouver des réponses et des solutions qui soulagent. Et en premier lieu, l’écoute et le conseil peuvent parfois vous changer la vie !"

 

Emmanuelle Devin connaît bien la question ; à la tête d’une équipe d’une dizaine d’assistant-e-s sociaux qui oeuvre au Fastt, elle a une grande expérience de l’accompagnement social, un mot qui englobe une belle variété de solutions :


"Cela peut aller de la simple aide à l’achat d’un billet de train pour que la famille puisse venir au chevet du malade, à l’organisation d’un rapatriement. Entre ces deux cas, la vie se charge de produire des situations parfois originales, parfois drôles, et parfois terribles. Notre métier c’est d’accompagner la personne et son entourage vers la résolution heureuse du problème. Dernièrement par exemple, une maman seule, qui devait rester alitée, était très embêtée car elle avait l’habitude d’amener son fils à l’école. Nous nous sommes renseignés : dans le quartier, un pédibus (un groupe de parents qui prend en charge les enfants au bas de leur immeuble le matin) ne passait pas très loin : nous en avons profité, et tout s’est arrangé ! "

 

Leurs missions peuvent répondre à des besoins ponctuels, comme le simple fait de rentrer chez soi après un accident, comme plus au long terme, comme par exemple la reconversion professionnelle et le retour à l’emploi.


"Il n’y a en tout cas pas de condition pour bénéficier d’un accompagnement. S’il est vrai que certaines personnes sont plus fragiles socialement, et donc bénéficient d’aides financières exceptionnelles, tout le monde peut bénéficier de nos services et conseils. Lorsque l’on travaille avec un intérimaire pour le ramener vers l’emploi, la chaîne de solidarité est plus étendue que cela !"


Et lorsque cette chaîne de solidarité se met en place sur le long terme, les résultats sont là :"Stéphane, intérimaire d’une trentaine d’années, était en 2015 préparateur de commande et cariste. Il a subi un accident de travail avec un écrasement du pied. Il conservait de cet accident des difficultés à marcher, à avoir des appuis, alors que son poste lui demandait beaucoup de mobilité. A la suite d’un bilan de compétence il a entamé une formation et réussit le permis C, une formation prise en charge par le FAF-TT. Il a été accompagné tout au long de son parcours de reconversion par le service social du Fastt, sur une durée de 18 mois. Il travaille désormais comme chauffeur poids lourd."


Le Service Social du Fastt est à votre écoute. N’hésitez plus, appelez-les !


Pour en savoir plus, Consultez le guide Accident du Travail du Fastt

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour nous permettre d'établir des statistiques de visites et ainsi améliorer notre site suivant votre utilisation. En savoir plus. Cliquer ici pour ne plus afficher ce message.
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous avez accepté l’utilisation de Cookies pour nous permettre d'établir des statistiques de visites et ainsi améliorer notre site suivant votre utilisation. En savoir plus. Cliquer ici pour ne plus afficher ce message.