Des AIDES et SERVICES

pour faciliter la vie des INTERIMAIRES

Le colloque de l’innovation sociale

1 vote

Les parcours de vie sont aujourd’hui moins linéaires qu’hier : qu’il s’agisse de l’insertion des jeunes dans le monde professionnel ou de personnes en situation de rebond professionnel. Les salariés intérimaires, confrontés avant les autres à cette problématique, bénéficient grâce au Fastt de dispositifs innovants qui sécurisent autant que possible leurs parcours. Le colloque de l’innovation sociale était l’occasion, pour le Fastt de partager son expérience de l’innovation avec les élus, les collectivités territoriales, les acteurs de l’emploi et les organismes sociaux.

Organisé sous le haut patronage de Pierre Méhaignerie, président de la Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale, ce colloque de « l’Innovation sociale » a permis à quelques 200 participants issus du monde politique, associatif et économique de découvrir, lors de deux tables rondes, les nombreuses innovations mises en œuvre pour sécuriser les parcours et faciliter l’accès à l’emploi.

Deux thèmes étaient particulièrement abordés : celui de la mobilité et celui du logement. Deux champs investis par le Fastt qui a créé un service de coaching pour accélérer la recherche de logement, un dispositif de garanties gratuites pour sécuriser les loyers des bailleurs, un service de location de véhicules pour faciliter les déplacements professionnels au quotidien, un service de garde d’enfants d’urgence pour dépanner les parents, un accompagnement pour faciliter la mobilité géographique.

Le Conseil régional d’Aquitaine, le Conseil général de Meurthe et Moselle, Pôle emploi, l’ANSA, Pro-BTP, le Conseil national des missions locales, Habitat et développement et l’UESL ont aussi eu l’occasion de partager leurs expériences et de nourrir le débat sur les conditions du succès de l’innovation. Parmi ces conditions, l’articulation entre les interventions de tous les acteurs de l’accompagnement est un enjeu de progrès identifié par tous.

« Les énergies déployées par les branches professionnelles, par les collectivités territoriales et par l’État, doivent se combiner intelligemment pour faciliter et sécuriser les parcours de vie, et les parcours professionnels » témoigne Daniel Lascols, Directeur du Fastt.

Et François Pinte, Président du Fastt lors du colloque de compléter : « Le Fastt a organisé ce colloque pour attirer l’attention des élus sur la nécessité de ne pas fragiliser la dynamique d’innovation par trop de complexité réglementaire, de lourdeurs administratives ou de contraintes financières. Il en va de la capacité des acteurs sociaux à agir. »

Avez-vous trouvé cet article utile ?
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour nous permettre d'établir des statistiques de visites et ainsi améliorer notre site suivant votre utilisation. En savoir plus. Cliquer ici pour ne plus afficher ce message.
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous avez accepté l’utilisation de Cookies pour nous permettre d'établir des statistiques de visites et ainsi améliorer notre site suivant votre utilisation. En savoir plus. Cliquer ici pour ne plus afficher ce message.