Des AIDES et SERVICES

pour faciliter la vie des INTERIMAIRES

Communiqués de presse

  • Le FASTT démultiplie ses services

    A partir du 1er avril, le Fonds d’Action Sociale du Travail Temporaire (Fastt) met en place un plan de démultiplication du volume de ses services d’accompagnement aux intérimaires. Pour la garde d’enfants, les intérimaires bénéficieront maintenant d’un accès à 400 heures de crèche par an, contre 190 heures auparavant, et 80 heures de garde à domicile contre 50 heures jusqu’ici. La location de véhicule passe à 5€/Jour au lieu de 10€ jusqu’à présent avec une mobilisation possible sur 90 jours au lieu de 30 jours par an. Concernant l’accès aux solutions de crédit ou de logement, le seuil d’heures travaillées en intérim dans les 12 derniers mois passe à un minimum de 414 heures, contre 600 heures auparavant.

    Télécharger le document
  • 2016-06 Reprise de l’emploi intérimaire

    L’emploi en France repart de manière significative au premier semestre 2016, tiré en premier lieu par la reprise de l’emploi intérimaire. Selon l'Institut national de la statistique, le tiers des 160.000 emplois créés en France entre début 2015 et début 2016, concernent le secteur de l’intérim (+11% en un an). Cette tendance est d’autant plus une bonne nouvelle, qu’elle concerne en majorité les jeunes de moins de 30 ans. Pour tous ceux-là cependant, la question du logement reste un problème central.

    Télécharger le document
  • 2016-04 Le Conseil départemental du Pas-de-Calais et les acteurs de l’intérim, unis en faveur de l’emploi

    L’intérim représente en Nord Pas de Calais – Picardie, sur l’année 2014, un flux de 1 838 000 missions confiées à 53 072 personnes, leur permettant de multiplier les expériences professionnelles, de se qualifier et de capter les opportunités d’emploi durable. Dans sa bataille pour l’emploi, le Pas-de-Calais a ainsi choisi de miser sur l’intérim pour favoriser l’insertion et l’emploi des jeunes et bénéficiaires du RSA sur son territoire. Depuis 2012, pas moins de 350 personnes ont été accompagnées et cela devrait largement se poursuivre grâce à la signature d’une charte partenariale entre le Conseil départemental du Pas-de-Calais, le Fonds d’Assurance Formation du Travail Temporaire (FAF.TT), le Fonds Professionnel pour l’Emploi du Travail Temporaire (FPE. TT) et le Fonds d’Action Sociale du Travail Temporaire (FASTT).

    Télécharger le document


En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour nous permettre d'établir des statistiques de visites et ainsi améliorer notre site suivant votre utilisation. En savoir plus. Cliquer ici pour ne plus afficher ce message.
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous avez accepté l’utilisation de Cookies pour nous permettre d'établir des statistiques de visites et ainsi améliorer notre site suivant votre utilisation. En savoir plus. Cliquer ici pour ne plus afficher ce message.